Free songs

CIV-Maroc : Le ministre des Sports apporte le soutien du Gouvernement aux Eléphants

A la demande du président Alassane Ouattara, le ministre des Sports et loisirs, Albert François Amichia, a rencontré les Eléphants de Côte d’Ivoire le 8 novembre à leur Quartier général, selon la presse ivoirienne.

Une rencontre solennelle qui se tient à 48 heures du match décisif Côte d’Ivoire-Maroc prévu le 11 novembre prochain au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018.

 « Cette fois, le contexte est très différent comparé à 2006, 2010 et 2014. Le match du samedi est très important pour les joueurs, les encadreurs, les dirigeants et le pays tout entier » a souligné le ministre Amichia devant les joueurs et la presse.

Selon lui, il s’agit d’un rendez-vous à ne pas manquer, surtout pour la génération actuelle. « Vous êtes adulés à l’extérieur et les ivoiriens font la queue pour se procurer les tickets, ce qui démontre un engouement qui fait plaisir. Il faut donc tenir compte des sacrifices des populations qui seront au stade, mais surtout ne pas trop se mettre la pression et jouer avec sérénité » a-t-il indiqué, tout en rappelant aux  joueurs qu’ils ont le soutien total du Gouvernement ivoirien.

Au nom des Eléphants, Salomon Kalou a rassuré le ministre : « Nous sommes prêts et conscients que c’est une date importante pour le pays. On a à cœur de nous qualifier pour le Mondial 2018 et, pour cela, nous nous préparons très bien. Nous sommes prêts à défendre les couleurs du pays. »

Selon les médias ivoiriens, l’athlète Marie-Josée Ta Lou a également apporté  son soutien aux Eléphants de Côte d’Ivoire : « C’est un devoir de venir vous motiver, parce que je sais comment cela est difficile d’avoir tout ce poids sur ses épaules. Je sais que ce ne sera pas facile, mais nous sommes à 200% avec vous et j’ai la foi que vous allez ramener cette qualification.»

Lors d’une conférence de presse animée le 7 novembre dernier à Abidjan, le sélectionneur des Eléphants, le Belge Marc Wilmots, a affiché une grande sérénité par rapport à ce match décisif contre le Maroc.

« Il reste un match, une finale à gagner. C’est l’objectif. Ça va se disputer au mental. Moi, je suis très serein, car je sais ce que je dois faire. Et les joueurs aussi. Ce que je veux, c’est que les joueurs soient lessivés à la fin. Le peuple ivoirien veut voir une équipe combative. Moi, c’est la même chose. On a besoin d’une équipe qui va aller au combat et que chacun soit apte à jouer 90 minutes à 200 %, à donner tout pour son pays et sa nation. »

A rappeler que le Comité national de soutien aux Eléphants (CNSE) a lancé récemment l’opération « en route pour la Russie », qui invite les supporters à venir au stade ce samedi 11 novembre habillés en orange, selon un confrère ivoirien.

M. Bory Bah,

Envoyé spécial à Abidjan

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*