Free songs

Judo guinéen : L’UAJ présente ses condoléances à la Fédération guinéenne de Judo

L’initiateur de la pratique du judo en Guinée, Me Amadou Fadiga, décédé à Conakry des suites de maladie, a rejoint sa dernière demeure le mardi 26 mars 2019 au cimetière de Cameroun.

Ayant appris cette nouvelle tragique, le Président de l’Union africaine de Judo (UAJ), le Malien Habib Sissoko, n’a pas attendu longtemps pour présenter ses condoléances au président de la Fédération guinéenne de judo, le Colonel Moustapha Diané.

Dans une correspondance adressée à ce dernier, le Président de l’UAJ souligne que c’est avec beaucoup de tristesse et une profonde émotion que l’Union africaine de Judo a appris la disparition de Me Amadou Fadiga, ancien Président de la Fédération guinéenne de judo.

Et d’ajouter : « Ce fut un grand sympathisant du judo africain et un acteur engagé au service de la propagation des valeurs de notre sport. Son combat inlassable et sa passion pour la promotion du judo en Guinée et sur notre continent, demeureront une source d’inspiration immuable dans l’épopée du mouvement sportif africain. »

Habib Sissoko renchérit en ces termes : « En cette douloureuse circonstance, je voudrais présenter à l’ensemble des membres de la famille sportive guinéenne, les condoléances les plus attristées du Comité directeur de l’UAJ.  Je voudrais, par la même, au nom du judo africain, exprimer à la famille du défunt nos sincères sentiments de compassion. Nous prions Dieu le Tout-Puissant de leur prêter réconfort en cette douloureuse épreuve. »

La Rédaction

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*