Free songs

Théophile Bola : « Je suis contre qu’on programme un match lors d’un jour ouvrable »

Dans une interview accordée à notre rédaction, le Franco-congolais Théophile Bola parle de sa venue à l’Atletico de Coléah comme entraineur, avant de donner son avis sur l’organisation du championnat national de Ligue 1 par la Ligue guinéenne de football professionnel.

Guineesports.net : A la veille du démarrage du championnat de Ligue 1 Pro, vous avez pris la direction de l’Atletico de Coléah. A propos, quelles sont vos motivations ?

Théophile Bola : Actuellement, je suis à Atletico de Coléah, sans contrat. J’encadre les enfants guinéens parce que j’ai choisi cette Nation pour accompagner la jeunesse. Là, je suis un bénévole du côté des enfants de Coléah et je l’accepte volontiers. Je vais travailler comme si j’ai des millions dans ma poche et si demain un autre club me fait appel avec des millions, j’irai travailler également avec la même motivation. Donc, en gros, je suis à Tico pour aider les enfants de la Guinée.

Quel regard portez-vous sur le niveau actuel du championnat guinéen ?

Nous continuons encore à être vraiment des amateurs, les gens vont vraiment m’excuser, parce que je dis encore et je le réitère que je pense aider le football guinéen. J’ai des amis guinéens et je suis Guinéen aujourd’hui. Actuellement, on joue comme dans l’informel. Je pense qu’il y a encore des choses à régler. Pourquoi ne pas organiser une sorte de séminaire, en invitant les acteurs, parler des véritables problèmes et essayer de faire comme les autres le font. Je prends l’exemple sur le Congo car je suis Congolais d’origine. Nous avons 20 clubs en Ligue 1, 20 clubs en Ligue 2 et 20 clubs en Ligue 3 et nous n’avons qu’un seul grand stade. Le championnat se joue et l’engouement existe autour d’un seul stade. S’il y a un match qui n’a pas d’enjeu, on le met à l’ancien stade et les autres se jouent au stade des Martyrs. On peut faire jouer deux matches par jour et l’engouement sera toujours là. Mais, si c’est le contraire, on ne peut pas créer un engouement autour des matches et les sponsors ne verront pas l’importance de venir mettre leurs publicités, dans la mesure où il n’y aura pas assez de monde.

Il y a eu beaucoup de plaintes par rapport aux multiples notifications. Pour cette nouvelle saison, la Ligue Pro a élaboré un calendrier complet pour la phase aller. Qu’est-ce que cela vous inspire comme réaction ?

Nous sommes dans un championnat purement professionnel, donc il faut faire attention. Il faut avoir des ambitions et des objectifs par rapport au championnat. Aujourd’hui, il n’y a plus d’engouement sur le plan sportif en Guinée. On ne voit plus les supporters qui venaient dans le temps, parce que je pense que les choses sont très mal faites. Je suis contre qu’on programme un match lors d’un jour ouvrable, dans un pays en voie de développement. Il est impératif que la Ligue revoie sa copie, pour que nous puissions jouer les matches le week-end, c’est-à-dire vendredi, samedi et dimanche, pour aider nos enfants à aller à l’école. Ainsi, nous pouvons créer un engouement autour du stade du 28 septembre, car le public viendra beaucoup plus les week-ends pour suivre les matchs. Nous sommes encore dans un pays en voie de développement, donc nous ne pouvons pas avoir beaucoup de monde au stade pour les jours ouvrables. Comme je l’ai dit tantôt, nous pouvons faire jouer deux matches par jour, un à 16h et l’autre à 18h, dans la mesure où nous avons maintenant le courant électrique en permanence. A ce rythme, nous aurons 12 clubs qui pourront jouer de vendredi à dimanche au stade du 28 septembre et l’engouement serait là. Il est essentiel aussi d’éviter de faire jouer des matches à l’annexe et au grand stade au même moment, pour ne pas disperser le public. C’est ma façon de voir les choses, pour essayer de créer l’engouement autour du championnat, parce que c’est l’engouement qui amène l’argent, les sponsors et le public dans les gradins. Pour moi, le calendrier des rencontres n’est pas bien élaboré.

Propos recueillis par

Moudma Diallo

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*