Free songs

Page noire/Judo guinéen : Me Amadou Fadiga a rejoint sa dernière demeure

Décédé le lundi 25 mars 2019 à Conakry des suites de maladie, l’initiateur de la pratique du judo en République de Guinée, Me Amadou Fadiga, a rejoint sa dernière demeure ce mardi 26 mars au cimetière de Cameroun (Conakry), après la prière de 14 heures.

Dans la matinée, un hommage mérité a été rendu au pionnier du Judo en Guinée, avant la levée du corps à l’hôpital sino-guinéen, en présence du Président Alpha Condé, qui entretenait de bons rapports avec le défunt et sa famille.

En ouvrant le bal des interventions, le Secrétaire général de la Fédération guinéenne de Judo, Colonel Ibrahima Bah, a rappelé le parcours de Me Amadou Fadiga qui, selon lui, est une perte énorme pour le sport guinéen en général et le judo en particulier.

Dans sa communication, le Secrétaire général du Comité national olympique et sportif guinéen (CNOSG), Ben Daouda Nassoko, a souligné que malgré sa disparition, il continuera à guider les pas des responsables du judo guinéen, tout en rappelant que Me Fadiga a tiré sa révérence après avoir accompli sa mission.

Dans leurs témoignages respectifs, les membres de la famille et les proches du défunt, ont également abondé dans le même sens.

Me Amadou Fadiga qui a commencé la pratique du Judo en France, avant de s’installer en Côte d’Ivoire et de revenir par la suite en Guinée après l’indépendance, fut Président de la Fédération guinéenne de Judo, membre du CNOSG et Vice-président de l’Union africaine de Judo.

M. Bory Bah

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*