Free songs

Football : Les clubs des Ligues 1 et 2 mettent la pression sur la LGFP et la Féguifoot

Les clubs des Ligues 1 et 2 ont signé une pétition suite à réunion tenue le mercredi 5 septembre à Conakry, qu’ils ont adressée à la Ligue guinéenne de football professionnel (LGFP), qui organise leurs championnats nationaux,  pour réclamer leurs arriérés de la saison 2017-2018 qui s’élèvent à plusieurs milliards de Francs guinéens.

« Nous soussignés, exigeons le paiement du reste de la subvention au compte de la saison 2017-2018. Cette subvention qui existe depuis toujours est octroyée aux clubs pour les aider à faire face aux énormes dépenses de leur fonctionnement (…). En l’absence de ce paiement, nous les clubs concernés des Divisions 1 et 2, décidons de ne pas prendre part au championnat national, saison sportive 2018-2019, tant que cette situation n’est pas régularisée. Aussi, nous exigeons le paiement de 50% de celle de la nouvelle saison 2018-2019. »

Tel est le contenu de cette pétition qui intervient quelques semaines seulement après la démission de Kerfalla Camara ‘’KPC’’ à la présidence de la Ligue guinéenne de football professionnel.

Selon un président de club qui a contacté notre rédaction ce 14 septembre, 8 clubs de Ligue 1 ont signé la pétition : Gangan FC de Kindia, Fello Star de Labé, Eléphants de Coléah, ASFAG, Ashanty Golden Boys de Siguiri, Satellite FC, Milo FC de Kankan, Atletico de Coléah.

La même source indique que six clubs de l’élite n’ont pas signé le document pour le moment : Horoya AC, Hafia FC, Wakriya AC, AS Kaloum, FC Renaissance, Club Industriel de Kamsar.

Selon nos informations, sur les 14 clubs de Ligue 2, seul le Club Olympic de Coyah n’a pas signé la pétition. Comme on le voit, au total 21 clubs professionnels sur les 28 ont signé cette pétition.

Après la première rencontre tenue le 5 septembre dernier, la seconde réunion est prévue ce samedi 15 septembre dans l’enceinte du stade du 28 septembre et connaitra la participation des présidents et Secrétaires généraux des clubs signataires de la pétition.

Selon notre source, cette seconde rencontre sera mise à profit pour adresser des courriers à la Primature, au ministère des Sports et à la Fédération guinéenne de football. A cet effet, un ultimatum de 10 jours pourrait être accordé au Bureau exécutif de la Ligue Pro et à la Fédération guinéenne de football pour solutionner ce problème financier.

Dans le cas contraire, les clubs signataires de la pétition exigeront la dissolution du Bureau exécutif de la Ligue Pro et la tenue d’une Assemblée générale extraordinaire à la Féguifoot, selon notre source.

Mamoudou Bory Bah

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*