Free songs

Volleyball guinéen : Vers l’élection d’un nouveau BE, après une décennie de crise

Initialement prévue les 17 et 18 mars, l’Assemblée générale élective de la Fédération guinéenne de Volleyball se déroulera les 24 et 25 mars à Conakry, grâce à l’implication technique et financière du ministère en charge des Sports.

En proie à une crise interne depuis 2007, en raison d’un bras de fer qui oppose le camp du président Mory Keïta à celui de son Vice-président Soriba Sourcouf Bangoura, la Fédération guinéenne de Volleyball avait été suspendue par le Comité national olympique et sportif guinéen (CNOSG) de ses activités, jusqu’à l’organisation de son Assemblée générale élective.

Président de la Fédération depuis plus de 40 ans, Mory Keïta ne briguera pas la présidence, mais a décidé de soutenir la candidature du chef d’état-major de l’armée de l’air, Alpha Soumah, qui aura comme adversaires Soriba Sourcouf Bangoura qui refuserait toujours de s’aligner derrière lui et Mamady Kobélé de la Ligue de Conakry, qui semble avoir le soutien de certains sportifs.

En effet, Mory Keïta qui est également Vice-président de la Confédération africaine de Volleyball (CAVB), ne souhaite nullement être remplacé au poste de président par Sourcouf Bangoura qu’il a fait venir dans la famille du Volleyball guinéen et qui a décidé finalement de le combattre, selon ses propos.

Quoi qu’il en soit, la réponse sera connue ce week-end à travers le vote des 18 membres statutaires que sont les 8 Ligues régionales et les 10 clubs de Volleyball. Selon l’organigramme élaboré, le nouveau Bureau exécutif sera composé de 20 membres.

Les nouveaux Statuts et le Règlement intérieur de la FGVB qui ont été élaborés avec la participation de la Direction nationale des Sports et de 4 membres du Bureau exécutif de la Fédération, sous la supervision du CNOSG, ont déjà été transmis aux membres statutaires.

M. Bory Bah

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*