Free songs

CHAN, Maroc 2018 : Le Peuple de Guinée dans l’attente du verdict de la CAF

La Fédération guinéenne de football a porté une réserve auprès de la Confédération africaine de football (CAF) contre le joueur soudanais Elsamani Elsawi Saadeldin Elsheikh, qui ne serait pas qualifié pour disputer la phase finale du CHAN 2018.

Selon la Féguifoot, ce dernier serait sous contrat avec Al Ittihad Tripoli (Libye), depuis le 31 décembre 2017 et que le transfert de l’ancien joueur d’El Merreick serait enregistré dans le système TMS de la FIFA depuis le 9 janvier 2018, soit quelques jours seulement avant le démarrage de la 5ème édition du Championnat d’Afrique des Nations, alors que cette compétition est exclusivement réservée aux footballeurs évoluant sur le plan national.

Si la CAF donne une suite favorable à cette requête, le Soudan qui avait dominé la Guinée le dimanche 14 janvier dernier au stade Mohammed V de Casablanca (1-2), risque gros dans cette affaire, tandis que la Guinée obtiendrait son ticket pour les quarts de finale du CHAN, en cas de succès face à la Mauritanie, le dimanche 21 janvier au Grand stade de Marrakech. Selon une source digne de foi, le verdict de la CAF dans cette affaire pourrait tomber ce vendredi 19 janvier.

Nous vous proposons ci-dessous, quelques articles du Règlement du CHAN 2018, pour mieux éclairer la lanterne des uns et des autres.

Selon le Chapitre 17 relatif aux sanctions des joueurs, une équipe qui utilise un joueur non qualifié ou suspendu durant les matches de groupe, aura match perdu par pénalité (3–0), même en l’absence de choix réclamations/réserves. Pour toute intention délibérée de frauder par falsification de documents officiels, la Fédération concernée sera suspendue conformément aux présents règlements et au code disciplinaire de la CAF.

Le Chapitre 18 (réserves-droits) précise à travers l’article 43, que toute réserve visant la qualification de joueurs prenant part aux matches de la compétition, pour être traitée, doit être précédée d’une réserve préalable nominale motivée, formulée avant la rencontre sur le rapport de l’arbitre par le capitaine de l’équipe réclamante et portée à la connaissance du capitaine de l’équipe adverse qui la contresignera. Elle doit être confirmée par lettre recommandée, fax ou courrier électronique (email), adressé au Secrétariat de la CAF au plus tard 48 heures après la fin du match et doit être accompagnée du paiement d’un droit de réclamation fixé à 2.000 USD (deux mille dollars US), qui sera remboursé à l’équipe réclamante si elle obtient gain de cause.

Selon le Chapitre 20 (fraude- falsification – erreur administrative), si la CAF apprend, quel que soit la source, qu’une fraude et ou falsification de documents accomplie par quelque moyen et / ou support que ce soit a été commise par une ou plusieurs équipe (s) nationale (s), une enquête sera ouverte (article 45). Au cas où les faits incriminés seraient avérés, l’association nationale reconnue coupable sera suspendue de participation aux deux éditions suivantes du CHAN (article 46).

L’article 47 du Règlement du CHAN précise que pour toute erreur administrative, en matière d’enregistrement des joueurs, l’association nationale concernée sera suspendue de participation à l’édition suivante du CHAN, et son équipe sera éliminée de la compétition, si cette dernière est toujours en cours.

M. Bory Bah

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*