Free songs

Ligue 1 Pro : Après Sékou Touré, des dirigeants du Hafia FC sanctionnés par la LGFP

Les Commissions Normes, Ethique, Discipline et Organisation des compétitions ont, au cours d’une réunion extraordinaire tenue le 22 décembre dernier au siège de la Ligue guinéenne de football professionnel (LGFP), décidé de sanctionner des dirigeants et membres de l’encadrement technique du Hafia FC.

Selon les rapports des officiels du match Hafia FC-Wakriya AC disputé le 20 décembre au stade du 28 septembre (3-3), pour le compte de la 11ème journée du championnat national de Ligue 1 Pro, des dirigeants du Hafia FC ont proféré des injures grossières, suivies de menaces et que ces mêmes comportements ont été à la base des jets de projectiles, occasionnant un arrêt momentanée du match.

Se référant à l’article 57 du Règlement du championnat national de Ligue 1 Pro, saison sportive 2017-2018, les Commissions ont décidé de suspendre de toute fonction officielle M’Bemba Sylla (entraineur adjoint), Ibrahima Sory Camara M’Bady (Kinésithérapeute) et Facinet Bangoura (intendant), pour quatre matches, à compter de la 12ème journée. A cet effet, le Hafia FC est soumis au paiement d’une amende de 2.400.000 Francs guinéens, pour le comportement antisportif de ses dirigeants.

En ce qui concerne le comportement antisportif d’Alhassane Touré ‘’Abédi’’, Secrétaire général du Hafia FC et de ‘’Chabala’’, chargé de la sécurité du club, les Commissions, après examen et analyse des rapports des officiels, décident de les interdire dans la main courante pour deux mois, à compter de la date de reprise du championnat. Dans la même lancée, une amende de trois millions de Francs guinéens a été infligée au Hafia FC.

Pour sa part, l’arbitre de la rencontre, Ahmed Sékou Touré, a été suspendu par la Commission des arbitres pour cinq matches, pour avoir accordé de façon unilatérale un penalty à Wakriya AC, jugé imaginaire. Ce qui a permis au club de Boké de revenir à la hauteur de son adversaire qui menait au score et qui était sur le point de se rapprocher du leader de la compétition, le Horoya AC.

M. Bory Bah

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*