Free songs

Eliminatoires Mondial 2018 : Les coulisses du match Côte d’Ivoire-Maroc

Des jets de projectiles en direction de la pelouse

Après l’inscription du second but marocain, des supporters des Eléphants, visiblement mécontents de la tournure des événements, ont lancé des projectiles en direction de la pelouse. Ces supporters qui n’ont pu contenir leur colère, ont récidivé à plusieurs reprises avant la fin de la rencontre. Selon notre constat, ils digèrent mal les trois défaites consécutives de la sélection ivoirienne à domicile face à la Guinée, au Gabon et au Maroc.

Des supporters marocains tombent en syncope

A cause de l’extrême chaleur (plus de 30°C) et sans nul doute de la pression liée au match, près de dix supporters marocains sont tombés en syncope au stade Félix Houphouët-Boigny, juste avant le coup d’envoi de la rencontre. « Si le match se jouait vers 16 heures, nous aurions eu certainement plus de cas, dans la mesure où le thermomètre affiche actuellement des températures élevées », nous a confié une source proche de la FIF.

 

Des milliers de supporters marocains au stade

Des milliers de supporters marocains ont effectué le déplacement pour la capitale ivoirienne, pour assister à ce match décisif Côte d’Ivoire-Maroc, grâce aux facilités offertes par la compagnie nationale marocaine. Comme il est de coutume, ils ont apporté leur soutien aux Lions de l’Atlas pendant les 90 minutes et, en communion avec les joueurs et le staff technique, ont célébré la qualification du Maroc pour le Mondial 2018.

Les supporters réclament la tête de Sidy Diallo

Une dizaine de minutes après le coup d’envoi de la seconde période et vers la fin du match, quelques supporters des Eléphants présents au stade Félix Houphouët-Boigny, ont réclamé la démission de Sidy Diallo, président de la Fédération ivoirienne de football. Ces derniers estiment qu’il est le premier responsable des mauvais résultats actuels des Eléphants, qui ne prendront pas part à la Coupe du monde 2018.

 Le message inattendu d’un supporter

A un quart d’heure de la fin du match Côte d’Ivoire-Maroc, un supporter a grimpé par-dessus les barrières de sécurité, pour faire irruption sur la pelouse. « Libérez Gbagbo », tel était le message écrit sur la banderole qu’il a exhibée, avant d’être pris en sandwich par les agents de la sécurité. « C’est un suicidaire », s’est exclamé un confrère ivoirien, très surpris par l’attitude de ce supporter, en ce sens où l’affaire ‘’Laurent Gbagbo’’ continue de susciter beaucoup de controverses.

Le président de la FIF s’en prend à des dirigeants marocains

Sidy Diallo avait du mal à digérer l’élimination des Eléphants de Côte d’Ivoire par les Lions de l’Atlas du Maroc. Le président de la Fédération ivoirienne de football s’en est pris à certains dirigeants de la Fédération royale marocaine de football, à la fin de la rencontre. Visiblement très remonté, Sidy Diallo s’est directement adressé à son homologue du Maroc, Fouzi Lekjaâ, qui était également assis à la loge officielle.

Le Roi Mohamed V appelle Hervé Renard

Après la qualification du Maroc pour la Coupe du monde 2018, le sélectionneur des Lions de l’Atlas a reçu un appel téléphonique de la part du Roi Mohammed VI, juste après le coup de sifflet final. « Je remercie sa Majesté de m’avoir appelé dès après le match. C’est un honneur pour moi. Nous sommes fiers que le drapeau marocain soit à sa cinquième participation au Mondial », a déclaré Hervé Renard lors de la conférence de presse d’après-match.

M. Bory Bah,

Envoyé spécial à Abidjan

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*