Free songs

Hervé Renard face à la presse : « Côte d’Ivoire-Maroc, c’est la fête du football africain »

Le sélectionneur des Lions de l’Atlas du Maroc, Hervé Renard, a animé une conférence de presse dans l’après-midi de ce vendredi 10 novembre au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, en prélude au match Côte d’Ivoire-Maroc qui se dispute ce samedi 11 novembre.

D’entrée, le technicien français qui faisait face à une centaine de journalistes, a affiché son enthousiasme par rapport à ce match tant attendu par les dirigeants et supporters des deux équipes : «Ce genre de match compte beaucoup dans une carrière d’entraineur. On fait le métier pour avoir ce genre de match qui est un peu plus important que les autres. Si je dis que ce match n’est pas particulier, j’aurai menti. Il y a certes beaucoup d’émotions et d’images exceptionnelles, mais il faut faire abstraction de tous les amis ivoiriens et se concentrer sur le match, surtout que chacun défend ses couleurs. »

Parlant des deux équipes, Hervé Renard a souligné que l’atout majeur du Maroc réside dans son collectif, tandis que la sélection ivoirienne a beaucoup de qualités individuelles.

Et d’ajouter : « J’ai visionné les matches de la Côte d’Ivoire et je peux dire que nous connaissons notre adversaire de ce samedi. Les équations possibles sont connues également. C’est à moi de finir en beauté le travail, pour récompenser mon staff et tous ceux qui ont cru en ma personne. Si tout se passe bien, ce sont les joueurs qui seront les vedettes, mais si c’est le contraire, j’assumerai mes responsabilités, surtout que j’ai reçu au Maroc tous les moyens nécessaires dont un coach a besoin. Avec ce match Côte d’Ivoire-Maroc, c’est la fête du football africain. Nous avons la chance d’y participer et, particulièrement, je suis content d’être là, même s’il faut s’attendre à un match difficile. »

Hervé Renard qui a affirmé être content de revenir à Abidjan pour jouer contre les Eléphants, affiche clairement ses ambitions : « Participer à la Coupe du monde est la chose la plus importante dans le football et j’espère atteindre cet objectif avec les Lions de l’Atlas. La déception est la chose la plus horrible qu’on puisse vivre et il faut tout faire pour l’éviter. »

Selon lui, le moral et la détermination seront les clés de la réussite : « Nous devons aborder le match avec plaisir et être forts sur le plan mental. Il ne faut surtout pas s’empoisonner avec trop de questions dans la tête, avant le coup d’envoi de la rencontre. Ceux qui seront plus déterminés, généreux et solidaires sortiront vainqueurs de ce match Côte d’Ivoire-Maroc. En définitive, Dieu donnera le billet pour le Mondial 2018 à l’équipe qui va le mériter.»

Propos recueillis par

M. Bory Bah à Abidjan

                          

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*