Free songs

Basket-ball : SLAC domine MBC dans le match au sommet du championnat

Le match SLAC-MBC constituait la grande attraction du week-end dans le championnat national de Basket-ball et a tenu presque toutes ses promesses. Après un premier quart-temps très disputé (14-14), SLAC a finalement pris la mesure de son adversaire, en menant par 7 points d’écart à la pause (32-25).

Malgré sa volonté de revenir à la hauteur de son adversaire, le Magic Basket Club s’est heurté à la maladresse de ses joueurs dans la seconde partie de la rencontre. Très adroits, les joueurs de SLAC qui ont enchainé notamment les tirs à trois points, ont finalement concrétisé leur domination en s’imposant par 24 points d’écart (73-49).

Avec ce succès acquis lors de cette 8ème journée, SLAC, champion de Guinée en titre, conforte ainsi sa place de leader du championnat devant son adversaire du jour, qui est par ailleurs son principal challenger.

En plus de ce match SLAC-MBC, plusieurs autres rencontres étaient programmées ce week-end, même si le match DBA-Panthers en Ligue 2 a été reporté : RBC-DBA en Ligue 2 (30-69), Horoya Basket-Centre Fédéral chez les filles (54-34), SLAC-ASD en Ligue 1 (73-60), Gendarmerie-BACK en Ligue 2 (74-89).

Moudma Diallo

 

Réactions des deux entraineurs

 

Ousmane Sylla, entraineur de MBC

« Mes poulains ont lâché au niveau de la défense. Si nous avons perdu ce match, c’est parce que les enfants n’ont pas respecté les instructions données par l’entraîneur.  Mais qu’à cela ne tienne,  je les encourage parce que c’est le sport. Quand il y a un match, il faut toujours un perdant et un gagnant. Aujourd’hui, les dieux du ballon n’étaient pas de notre côté. Nous allons continuer à travailler, afin que nous puissions vraiment corriger nos lacunes qui ont été à la base de la défaite de l’équipe. En matière de sport, il y a beaucoup de choses qui s’imposent pendant les grandes rencontres. Il faudrait notamment que les enfants soient moralement forts, pour pouvoir surmonter tous les obstacles qui se dressent sur leur chemin lors des grandes rencontres. C’est le cas notamment du public qui est un facteur non personnel. Un joueur qui n’a pas l’habitude de jouer devant un grand public, le jour où il fera face à cela, il aura toujours des difficultés pour s’exprimer. En plus de cela, il y a aussi l’arbitrage qui est synonyme de pression, tout comme les cris des deux entraîneurs qui sont des facteurs non personnels. A mon avis, tous ces obstacles jouent sur la performance individuelle et collective. Aussi, nous savons tous que ce terrain ne répond pas aux normes de FIBA, ce qui constitue également un autre facteur non personnel. Si les enfants ont perdu le match, je peux dire que c’est à cause de leur indiscipline tactique et les facteurs non personnels ».

 

Ansoumane Touré, entraineur de SLAC

« Ce n’était pas un match facile. Comme vous le savez, le Basket-ball se joue du premier au quatrième quart-temps. Comme vous l’avez constaté, au départ, MBC nous a mis une zone qui a beaucoup fatigué l’équipe. Mais avec l’expérience des joueurs qui se trouvent dans notre équipe, nous sommes parvenus à faire la différence. En Basket-ball, ce ne sont pas les cinq qui gagnent tout de suite, mais il s’agit d’avoir un bon banc qui peut faire l’affaire. J’ai dit aux enfants que du point de vue taille, ils étaient supérieurs. Donc, il fallait se servir de la taille à l’intérieur de la bouteille pour que nous puissions jouer. En fait, nous avons plus d’atouts à l’intérieur qu’à l’extérieur. Dans un match, il faut faire rouler l’effectif et dès que tu parviens à avoir une équipe qui peut tout de suite t’amener le score, tu te focalise sur cette équipe pour avoir le résultat. Je pense que c’est le match le plus difficile de la saison. Avec cette victoire, je peux dire que le titre est déjà acquis, même si un match n’est jamais gagné à l’avance. Face au Horoya, j’avais perdu par trois points d’écart à l’aller. C’est le seul match qui nous reste et nous allons prendre notre revanche ».

 

 

 

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*