Free songs

Syli national : Baïssama Sankoh et Conté parlent de leur retour en sélection

Après la troisième séance d’entrainement du Syli national ce mercredi au stade du 28 septembre, le défenseur Baïssama Sankoh et le milieu de terrain Ibrahima Sory Conté qui étaient bannis de la sélection guinéenne par Kanfory Bangoura et qui viennent d’effectuer leur come-back en marge du match contre la Tunisie, ont confié leurs sentiments à la presse.

Baïssama Sankoh qui évolue désormais au Stade Malherbe de Caen, a laissé entendre qu’il était apte lors des derniers matches du Syli national de Guinée, mais que le sélectionneur Kanfory Bangoura ‘’Lappé’’ a préféré faire appel à d’autres joueurs.

« Moi, j’étais apte lors des dernières sélections, mais le coach a préféré prendre d’autres joueurs. Là, il m’a repris et maintenant tout va bien. Il y a eu un malentendu, mais tout ça c’est du passé. »

Parlant du match Guinée-Tunisie, il a affirmé que c’est toujours dur d’accepter l’élimination. Le défenseur guinéen espère que le Syli national parviendra à bien négocier les deux derniers matches contre la Tunisie et la RD Congo, pour préparer dans les meilleures conditions la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Et d’ajouter : « Il ya de nouveaux  joueurs. Je pense qu’il y a un gros potentiel, mais il faut prouver samedi sur le terrain. »

Après avoir manqué plusieurs rendez-vous avec le Syli national, Ibrahima Sory Conté qui évolue à Ostende (Belgique), vient également d’effectuer son retour au sein de la sélection guinéenne.

Il a répondu aux questions des journalistes à la fin de la séance d’entrainement de mercredi : « Comme tout le monde le sait, je suis Guinéen et j’aime mon pays. Avant, le coach ne m’appelait pas. Il m’a fait appel maintenant, pourquoi ne pas venir jouer pour le pays. Aujourd’hui, tout va bien entre le coach et moi, sinon je n’allais pas être là. On ne s’est pas parlé beaucoup, mais ce qui compte actuellement, c’est le match de samedi contre la Tunisie. »

Conté estime que les joueurs guinéens ont du talent et que le Syli national est en mesure de répondre aux attentes : « Je pense qu’il y a beaucoup de nouveaux joueurs au sein de la sélection. Il y a du talent et je pense qu’avec le travail, nous pouvons faire beaucoup de choses. »

Mamoudou Bory Bah

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*