Free songs

Football guinéen : La LGFP s’inscrit dans une nouvelle dynamique

La Ligue guinéenne de football professionnel (LGFP) qui organise les championnats nationaux de Ligue 1 et de Ligue 2 a dévoilé les grandes lignes de la saison sportive 2017-2018, au cours d’une réunion extraordinaire du Bureau exécutif présidé par Kerfalla Camara ‘’KPC’’.

Selon le communiqué de presse publié à cet effet, cinq points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette réunion qualifiée de très importante et qui jette les bases de la prochaine saison : les infrastructures sportives, le projet de budget 2017-2018, les textes juridiques, l’organisation des compétitions des Ligues 1 et 2 Pro pour la saison sportive 2017-2018 et d’autres points prioritaires.

En ce qui concerne le premier point, il a été convenu de proposer l’organisation des compétitions de la LGFP sur des terrains à gazon synthétique ou naturel : «Dans le souci de veiller à l’intégrité physique des joueurs et de garantir une meilleure performance de tous les acteurs, le Bureau exécutif a retenu quatre stades pour abriter les matches de Ligue 1 pour la saison sportive 2017-2018 et qui seront toilettés, avec l’aménagement des vestiaires, des latrines, l’accroissement de sièges et branding, des espaces pour les partenaires : le stade du 28 Septembre, le stade annexe du 28 Septembre, le stade de la Mission et le stade du Centre technique de Nongo.

Ceci, en raison de l’imminence des travaux dans les autres stades du pays. A préciser que les stades de Dubréka et de Kankan en finition, rejoindront immédiatement ces quatre autres stades, dès que les travaux seront achevés.»

A propos, le président Kerfalla Camara ‘’KPC’’ s’est exprimé en ces termes : « Nous pensons que la pose du gazon synthétique au niveau des douze stades de l’intérieur du pays, qui est un don du président Alpha Condé, est une œuvre utile. Comme vous le savez tous, mettre les pratiquants du football dans les conditions optimales de jeu, produit plus de résultats positifs pour notre football. Donc, nous demandons aux clubs de l’intérieur d’accepter cette mesure de venir jouer à Conakry, juste pour la nouvelle saison. Ce, pour permettre à la Ligue de réaliser son projet, qui consister à gazonner ces douze stades (Dubréka, Coyah, Labé, Télémélé, Kindia, Boké, Kamsar, Faranah, Kankan, Macenta, N’Zérékoré et Siguiri, NDLR). Le public de l’intérieur comprendra que notre football ne peut drainer des sponsors et être vraiment professionnel comme il se doit, que si nous avons des stades comme nous le souhaitons. Et résoudre ce problème crucial permettra de jeter les vraies bases de notre football. Et ceux qui viendront après nous, vont s’atteler à autre chose pour notre football. Encore une fois, cette décision de jouer désormais sur des stades normaux à Conakry pour la saison prochaine, nous aidera beaucoup.»

S’agissant du budget 2017-2018, le Bureau exécutif de la LGFP envisage de revaloriser les indemnités des officiels (commissaires et arbitres). Dans sa flopée de mesures historiques, la Ligue Pro a également décidé de doubler la subvention allouée aux  clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Dans la même lancée, deux représentants de la LGFP vont intégrer la Commission des arbitres, pour veiller notamment sur la désignation des officiels pour les différentes rencontres.

Pour ce qui est des textes juridiques, le Bureau exécutif a demandé plus de temps pour une meilleure réflexion. Cependant, ordre a été donné à la Commission éthique d’accompagner tous les clubs pour qu’ils se constituent en sociétés, dans un bref délai. A cet effet, la Ligue Pro a décidé de mettre à leur disposition un pool d’avocats et de prendre en charge tous les frais y afférant, afin que tous les clubs soient dans les normes requises.

S’agissant de l’organisation des compétitions, à titre indicatif, le Bureau exécutif de la LGFP qui tient désormais compte du calendrier international, propose de faire démarrer les championnats nationaux de Ligue 1 et Ligue 2, saison sportive 2017-2018, au mois de novembre 2017. « Vu la possible délocalisation des matches de Ligue 1 à Conakry, le Bureau exécutif prend ainsi l’engagement d’accompagner les clubs de l’intérieur, notamment dans le transport, le logement et la logistique qui va jusqu’à l’organisation des matches, afin de garantir une meilleure recette pour les clubs. »

Au cours de cette importante réunion, il a été annoncé que les travaux de finition du nouveau siège de la Ligue Pro, sis dans l’enceinte du Palais du peuple, sont financés par la Fondation KPC pour l’humanitaire et qu’il sera opérationnel avant le démarrage de la nouvelle saison sportive. « Le siège de la LGFP situé à Tombo répondra mieux aux exigences économiques, de performance et de commodités pour le prestige de l’institution », selon le communiqué de presse de la LGFP.

Comme on le voit, le président ‘’KPC’’ qui a accédé au mois de février dernier à la présidence de la Ligue guinéenne de football professionnel, tente ainsi d’impulser une nouvelle dynamique à cette structure, afin que les championnats nationaux des Ligues 1 et 2 soient véritablement professionnels.

Mamoudou Bory Bah

Poster une réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*